Lundi 21 juillet 1 21 /07 /Juil 20:51

Je ne t’en demandai pas tant ! "

Robespierre à Philippe Egalité

Le 20janvier 1793.

a

Sarkouille le traître, le vendu aux ennemis de la France,

Vient de faire voter par les parlements godillots sa réforme des institutions !

A UNE VOIX PRES, celle de la grande folle de Jack Lang,

La reine des suceuses !

Cette fois c’est officiel, la France est morte et enterrée.

A

Et l’on voudrait nous faire croire que le parlement aura des pouvoirs accrus !

A votre avis,

Les parlementaires pourront-ils voter des lois contredisant les directives européennes ?

Non, bien sûr ! Gogos que vous êtes.

a

Alors quand la moitié des articles d’une constitution votée par le Peuple en 1958,

Sont retoqués en loucedé sans que le Peuple ne soit invité à s’exprimer,

Une nouvelle fois, de la part du nain, c’est un déni de démocratie !

Car le nouveau préambule de la constitution stipule :

La garantie de l’égalité entre l’homme et la femme,

Ce qui ne veut rien dire puisque une femme est forcement différente d’un homme.

Quid de l’égalité des citoyens devant la loi ? Fini, Kaput !


Le défi posé par la bioéthique.

Soit la légalisation de l’euthanasie,

Le mariage des goudous et des tafioles, adoptions même pour les trans.,

Et des mères porteuses à tous les coins de rues !


La valorisation de la diversité par l’instauration de nouvelles politiques d’intégration.

C’est à dire encore plus de racisme anti-Français,

Les citoyens ne sont donc plus égaux devant la loi !

La valeur et le travail ne sont plus reconnus,

Place aux incompétents !

Du moment qu’ils sont un peu bronzés

Ou qu’ils se revendiquent d’une idéologie fasciste comme l’islam !


La Fwance de demain, pardons, d’aujourd’hui donc,

Grâce à Lang de grosse pute,

Ressemblera vite à la chaîne musicale MCM et autres :

Interdit aux hétérosexuels francophones Blancs !

Place aux islamo-rappeurs jihadistes

Et aux jeunes maghrébines vulgaires habillées comme des bitumeuses,

Place aux slameurs qui n’ont même pas le niveau de CM1,

Mais que l’on nous vend comme poètes,

La preuve on leur donne moult médailles des Arts et Lettre,

Comme si un véritable poète attendait une breloque officielle !

C’est comme l’école, interdite d’instruire,

Sur ces télés propagandistes, interdit aux musiciens !

A

Vivement que le Roy du Shambhala appelle ses guerriers !

En attendant je vais devoir m’exiler sous d’autres cieux,

Où de jeunes gens talentueux savent encore composer de très jolies mélodies.

Merci à Pierre Lapointe de ne pas nous faire perdre espoir trop vite.

 

http://pierrelapointe.com/

A


Dans la forêt des mal aimés
Par Baudricourt - Publié dans : PAROLES
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés