Jeudi 31 juillet 4 31 /07 /Juil 22:41

Le 10 juillet, Le Grand Charles mettait en ligne une vidéo de Joan Baez

Interprétant la magnifique chanson écrite en 1969 par le Canadien Robbie Robertson,

THE NIGHT THEY DROVE OLD DIXIE DOWN

Chant très vite devenu un top de la culture Sudiste,

Et dont la magnifique mélodie hante mon esprit depuis lors.

Nombreux sont les interprètes talentueux,

Ouïssons donc la version de 1975 de Johnny Cash

A


a

Ma nostalgie des jolies mélodies aidant,

J’en profitai pour me plonger dans l’histoire de la " Guerre de Sécession "

Dénommée en Amérique " Civil War ", la Guerre Civile,

Dramaturgie qui semble se rejouer consciemment ou inconsciemment à chaque élection d’un président.

Celle devant avoir lieu à l’automne, passionne tous nos amis journalistes et la masse des gogos incultes qui se doivent d’avoir un avis sur tout,

Et surtout un avis.

Qui de Barack Hussein Obama du parti démocrate et de John Sidney Mc Cain du parti républicain l’emportera ?

Aux quatre coins de la Planète, l’obamania prend de l’ampleur, à l’origine métis, le voilà devenu noir, sans qu’aucuns de nos amis fouilles merdes ne s’extasient du phénomène :

Un candidat démocrate noir ? ! ! !

Crée en 1793, the Democratic Party, est une formation politique conservatrice et d’inspiration anti-fédéraliste.

Et c’est justement cette formation qui se fit le fer de lance des Confédérés, les esclavagistes du sud !

Le Parti démocrate est d'abord un partisan du droit des États contre les empiètements de l'État fédéral.

Il soutient la cause esclavagiste, ce qui le rend extrêmement populaire dans l'électorat du Sud. "

Il fallut attendre l’élection de 1964 pour que le renversement idéologique s’opère avec le basculement des derniers Etats historiques " Dixiecrat " Mississipi, Alabama, Georgie, Caroline du Sud, du coté Républicain.

On comprend mieux, l’âpre combat des primaires entre les partisans d’Hillary aux réflexions racistes, et ceux du gay cocaïnomane sénateur de l’Illinois, intransigeants avec les " sudistes ".

C’est justement en oppositions aux esclavagistes du sud que se créa le 28 février 1854 le parti Républicain, the Grand Old Party, de la fusion des libéraux et des démocrates du nord !

Si pour les simplets, le conflit sécessionniste se résume à l’élection du républicain Abraham Lincoln, partisan de l’abolition de l’esclavage, provoquant la sécession de onze Etats du Sud,

Comme toujours le conflit est un peut plus complexe et découle de rivalités économiques.

Car on ne peut pas dire que les capitalistes du Nord se soient beaucoup souciés du sort des pauvres esclaves nègres,

Ce qui les intéressait davantage c’est d’avoir une masse prolétarienne capable de se déplacer au grès des exigences mercantiles, que ne pouvaient pas faire les esclaves attachés de force à la terre du propriétaire.

Mais bon ce fut le prétexte, comme l’assassinat de l’archiduc à Sarajevo en un autre temps.

L’antagonisme entre le nord et le Sud est d’abord celui de l’économie de plantation et de l’économie industrielle, du travail libre et du travail forcé.

La législation douanière reflète d’une autre façon cet antagonisme. Le Sud acheteur de produit manufacturés, refusait de supporter le poids principal de la taxation, ou du quasi-monopole que le Nord tendait à assurer ainsi à ses produits.

La diminution des tarifs douaniers de 1857 paru orienter les USA vers le libre-échange : les industriels nordistes, soutenant le parti républicain, ne purent en supporter davantage. La crise économique de 1857, les ancra dans la conviction qu’il fallait rétablir le protectionnisme.

Mais l’enjeu le plus important fut celui de la colonisation des espaces libres et de l’extension territoriale,

Celui des deux qui en prendrait le contrôle s’assurerait du même coup la prééminence sur l’autre.

En 1860 le républicain Lincoln l’emporte avec 1860000 voix face à deux démocrates totalisants 2226000 voix.

Le Sud, persuadé qu’il joue perdant, prend l’initiative de déclarer la guerre au Nord en février 1861. "

a

Bien que se regroupant en une confédération, les Etats du Sud rappellent qu’ils sont souverains

Et que la défense des autonomies locales est l’un des articles de foi des Rebelles !

C’est sans doute pour cela qu’à l’exemple du grand Charles,

Nous pensons que la Cause sudiste est internationale.

Mais devant la disproportion de moyens,

Notamment économique, le Nord ne pouvant pas perdre la première guerre moderne.

Les Confédérés étaient perdus d’avance !

Si le Sud a été vaincu ce n’est pas en effet que ses adversaires l’aient emporté sur lui du point de vue de la valeur militaire ou du courage individuel. C'est à cause de l'énorme disproportion des moyens humains et économiques, qui existaient au départ et qui s’est rapidement renforcée au cours de la guerre elle-même. "

Le plus étonnant même c’est que les Confédérés aient tenu 4 ans !

Avec de haut fait d’armes.

Pour les amateurs, vivez en résumé cette guerre en 4 mn, 1 semaine équivalant une seconde :

a


La Guerre de Sécession en 4 minutes - Vidéo insolite

a
Les conditions ignominieuses de la reconstruction qui suivit cet odieux conflit perdurent encore,

Et font le lit des regroupements sub-étatiques aux mains de conglomérats financiers, nés des suites de ce conflit.

Certains camardes nationaliste et souverainistes se demandent de quand date la fin de la France,

Les uns optant pour 1789, les autres pour 14-18,

D’autres encore choisissent 2008 avec le traité fédéraliste de Lisbonne,

Ou bien attendent fébriles l’inévitable guerre civile,

Je serais enclin de penser qu’elle a déjà eu lieu

Et daterais la fin des nations indépendantes au 14 avril 1865 !

Depuis nous en sommes réduit à n’être que des " outlaw "

Pourchassés par le système auto promu gentil libérateur des nègres,

Mais dont la finalité est notre asservissement général !

Réduit donc à siffloter Dixie Land,

A nous établir autonome planqués dans une ferme avec notre blonde,

Devenir pote avec Dix Ours, et sabrer le dernier bottes rouges à nos basques !

a


a

Alors pour nos amis simplets, qui se demandent s’il vaut mieux être républicain ou démocrate,

Cela revient à chercher des différences entre le PS et l’UMP,

Entre la peste et le choléra !

Parce que depuis le traité de Lisbonne, je vous signale que l’Etat Français a moins de pouvoirs qu’un Etat américain !

" Mais en fait, les vrais maîtres de la politique, ce sont les bailleurs de fonds des partis, les organisations privés aux ressources puissantes qui choisissent de faire triompher leurs intérêts… Chaque parti a ses magnats qui le soutiennent au moyen de donations fastueuses.

Le contrôle des puissances d’argents, des groupes de pression, s’étend d’ailleurs à la grande presse, et par-là à l’opinion publique dont il faut modeler les réactions en prévision des prochaines élections. "

C’est de ses grands groupes financiers que sont nés les idées supra nationaliste d’un impérialisme mondialisé,

A l’image de grandes familles comme les Rockefeller, créateurs de fondations qu’ils contrôlent dans l’anonymat médiatique, par exemple comme celle qui promu l’eugénisme,

Ou bien le Groupe Bilderberg, le Bohemian Club ou la Trilatéral.

Super franc-maçonnerie pour richissimes industriels qui visent à contrôler en loucedé l’intégralité de l’économie planétaire !

Restent les superbes chanteuses dont les impeccables interprétations,

Nous aident à nous évader de ce monde de fou !

Tout en feuilletant, nostalgique, les photos de la guerre perdue…

a


a

SOURCES : Le monde et son histoire Maurice Meuleau.

Les révolutions européennes et le partage du monde. Louis Bergeron et Marcel Roncayolo.

The outlaw Josey Wales. Maestro Clint Eastwood.

Par Baudricourt - Publié dans : HISTOIRE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés