Vendredi 27 mars 5 27 /03 /Mars 13:32

Aimer les femmes intelligentes, est un plaisir de pédéraste. "

Charles Baudelaire

A


Baudricourt est juste une paire de couilles sur un tube digestif.

A




A

Y a pas que les mômes, crétins à casquettes, galonnés et révoltados d’opérette,

Que je fais flipper ! Leaule !

A

Déjà, je subodore, d’avoir foutu un gros merdier au ministère de la défense !

Á ma supérette jouxtant un bureau de l’OTAN, dans la file d’attente aux caisses,

La façon dont je suis toisé en short et rangeots

Par de petits colonels de cantinières gras du bide,

J’imagine que quelques crétins étoilés - pléonasme- ont du faire passer un mémo,

Interdisant au moindre bidasse, de m’approcher à moins de 50 mètres,

Sous peine d’être fusillé au petit matin !

Hé ben dit donc, c’est encore pire que je ne le croyais,

Pour qu’un handicapé mental et moteur, terrorise l’Armé Française,

A lui tout seul, avec seulement sa bite et son couteau…

Remarque, tu verrais le mastard, y aurait de quoi !

A

Elle met du vieux pain sur son balcon… "

Ah, la modernité…

Vu le temps que l’on passe scotché devant un écran,

Télé, Play station, et Internet aussi,

A vivre par procuration !.. Hallucinant !

Putain si c’est ça l’existence, mais, merde !

A

Modernité…

J’imagine la gothique au bac philo, avoir la mention bien pour avoir cité du Jean-Jacques Golman !

Ou les hordes de psychopathes du Marais

Qui pensent vraiment que le juge ou le maffioso PD du Mistral leur parlent

Dans plus Bel le Vit !

Au secours !..

Alors n’imaginez même pas ce que croient

Les bandes de crétins à casquettes sagement à l’écoute de

MCM à 18H30…

A

Maintenant, y a pas que chez les ananarchistes que je suis tricard,

Chez les " cocos " germanopratins aussi !

A

Parce que l’élitisme, ce n’est plus d’être admis à la cour,

Mais d’être vu à la TV, ou entendu à la radio, ou lu sur Internet,

Bonjour la noblesse !

Le grand écart entre Stivy ou tonton Albert…

Et encore, Albert Jacquard est renvoyé sur ses terres d’après 23H30…

C’est que nous ne sommes pas de la crotte, ça madame,

Je connais les accords du participe passé, alors attention !

On pourrait faire des concours d’algorithmes, de construction de maison, de survie dans la jungle, ou de bites…

Pour changer, c’en serait à d’autres de s’la péter !

D’un coté les cons, de l’autre l’élite, vive nous !

Ah… L’esprit de corps, les plombards qui ne se mélangent pas aux plaquistes,

Eux même méprisant les bandeurs – ceux qui posent les bandes, andouilles ! –

Alors chez les hydrocéphales se pensant représenter le quatrième pouvoir,

Du même ordre que le comte devenu valet de pisse de Louis XIV.

Nature humaine que tout ceci.

A

Or donc, un gueux à fait un mot à une grande duchesse,

Que le bruit court dans tout Versailles qui s’esclaffe

Jusqu’aux moindres cagouinces de rédactions !

" Tu vois... Euh… C’est vraiment trop la te-hon ! "

A

Modernité…

J’ai du déjà en parler, lors du décès d’un ami de mes parents

Grand universitaire,

Un temps même recteur d’académie,

Qui écrivait des ouvrages pointus dans son domaine…

Eh bien en une journée, mon bleaugue d’attardé à plus de lecteurs

Qu’il n’en aura jamais eu dans sa vie !

Hal-lu-ci-nant !

Alors pensez au nombre de connexions des vidéo de mes amis à casquette…

Honte à nous tous !

A

La mode, la mode, la mode ! "

J’avais maté le reportage d’Arte sur Chanel, ou le contraire,

On y voyait le big boss au milieu des employées de la maison,

Elle est ce qu’elle est, la grande fofolle à catogan,

Mais la façon dont il se comportait avec les petites mains,

Exemplaire !

Rien que pour ça je dirais toujours,

MONSIEUR Lagerfeld !

Du même ordre, ma copine en robe rouge et toque de velours,

Est bien le seul à n’avoir jamais rien préjugé de ma personne !

Remarque ça rassure, parce que gros lâches que nous sommes tous,

Bien contents que d’autres se chargent de mettre les mains dans la merde !

Le rôle du Père Fouettard n’est jamais très valorisant.

Et quand il eut des choses à me dire, il le fit en homme,

D’un frère humain à un autre frère humain.

La marque des GRANDS.

Malheureusement cela ne semble pas être courant dans la nature humaine !

A

Á la garde, à la garde, à la garde ! "

Si vraiment tu veux faire garder tes nains par la téloche,

Au moins passe leurs le dessin animé de Roland Topor,

" La Planète Sauvage. "

Ou " Télé Chat " pour les plus petits.

Quant à toi, garde toi son film " Marquis. "

Unique ! Les acteur sont tous en latex,

Très moderne, très tendance !

Dans cette histoire qui relate l’époque révolutionnaire,

Le journaliste y est grimé par un perroquet.

Qui se fait manipuler par des forces politiques très riches.

Notre " coco " échotier en gazettes subventionnées

Y est montré sous un jour peut flatteur.

A

Ne te fais pas plus bête que tu n’es,

Me dirait mon Coach.

C’était pour rire,

Et comprends très bien que l’on veuille se garder de réels détraqués !

J’imagine Yves Calvi harcelé par un clone de l’Adjudant Chanal,

Terrorisé à l’idée de se faire sodomiser par un néandertalien en rut ! Leaule !

A

Mais c’est symptomatique de notre société

Qui se transforme en un vaste asile d’aliéné à ciel ouvert !

Je ne suis pas le seul à le penser,

Même en Suisse ça craint !

Lisez plutôt de jeunes gens qui ont un vrai talent littéraire, eux !

Comme un des frères de la côte

LES ENFANTS DE LA ZONE GRISE

Qui c’est fendu d’un petit essai :

Nous devenons tous cinglés et c'est normal. "

 

http://lesenfantsdelazonegrise.hautetfort.com/

A

Hahahaha ! En éclaireur, je prends les devants !

L’école Benderienne, rire de tout,

Est une réelle thérapie pour moi.

Parce que si je devais commencer à me prendre la tête de toutes les folies hallucinantes de modernités

Qui me frappent la gueule au jour le jour…

Je péterais, pour de bon les plombs !

Les gros nounours, y sont bien gentils…

Mais quand ils s’énervent,

Y a gros de dégât !

A

Comme un fait exprès,

Les seules images trouvées du petit chef-d’œuvre de Topor,

Sont celles-ci.

Décidément !..

A



Par Baudricourt - Publié dans : PAROLES
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés