Lundi 13 avril 1 13 /04 /Avr 11:04

En poseur de village,

Je m’habille toujours pour aller en ville.

C’est en costard croisé prince de Gall YSL,

Tiger Steel basses aux arpions

Et Imper Burberry sur les endosses,

Que je chassais les manants de mon pébroque.

C’est là que je pris trente berges dans les gencives !

Une joyeuse troupe de collégiennes et collégiens

Aux look et maquillages punko-gothique me croisèrent.

Je ne sais pourquoi… Nous nous sourîmes complices.

A

Plus tard, là aussi, je n’en revins pas ?

Car je croisai un jeune homme déguisé en skinhead,

Avec écusson à croix bretonne.

L’explication de ces " revival  " me fut donné par la fouille-merde du torchon local :

On ne connaît pas le lieu exact mais un concert de " rock anticommuniste " est prévu à Tours le 18 avril.

Le RAC est la musique des skinheads. "

L’article nous informait du très haut danger de tels phénomènes.

Pour preuve, notre grande journaliste d’investigation,

Avouant même qu’elle due rechercher ses uniques sources sur Wikipédia !

Au temps pour moi, accompagne du seul témoignage du phénomène

Emanant d’un pauvre baba clodo subventionné, chef du collectif anti-fasciste :

Depuis quelque temps à Tours, cette mouvance se montre,

Nous sommes plusieurs à avoir croisé en centre-ville de Tours des skins ultra-lookés (drapeau français, runes et croix celtique bien visible).

Aujourd’hui, ils s’organisent pour faire venir des groupes de musique. "

A

Pour être très clair,

Je conchie tout à la fois communisme, fascisme, socialisme, nazisme…

Et tout ce qui se finit en isme de manière générale !

A

Dernier rouage du système propagandiste,

Il était bien nécessaire que notre feuille de choux consacrât une demi page

Au danger de voir une troupe de boutonneux épais comme des allumettes

Marcher sur la Mairie.

Ces grands professionnels à carte numéroté bleu blanc rouge,

Faut-il le rappeler, n’ont jamais consacré une ligne,

Sur les subventions déversées par la mairie, le département, la région,

Aux multiples organismes communautaires agissant à la destruction de notre culture ?

Pas plus qu’ils ne jouèrent les vierges effarouchées

Lorsque des rappeurs salafistes ont salles de spectacles ouvertes

Pour appeler au djihad ?

Bizarrement point d’étonnement non plus

Quand le public de ces " artistes " en est presque exclusivement masculin ?

L’idéologie salifiste ne serait-elle donc pas d’extrême droite ?

Voir fasciste ?

A

L’art de mettre tous les jeunes Français dans le même panier.

Saine réaction, tous ces enfants, gavés dès la maternelle à la propagande gauche et stupide,

Du métissage obligatoire, de la prétendue diversité de populations très très consanguines,

De la culpabilisation obligatoire par des négationnistes de l’histoire de France,

Ca doit les gaver grave !

Comme un fait exprès ils en prennent le contre-pied,

Nature humaine, de se rejouer les modernes contre les anciens.

T’as qu’à écouter Socrate.

Alors l’article est du même tonneau,

Et ne peut être que contre productif.

Ayant eut à charge une jeune adolescente,

S’opposer de front n’est peut être pas la bonne méthode,

Cela ne veut pas dire non plus que l’on renonce à dire se que l’on pense,

Au contraire !

A

Pour ce qui est du concert Rock Anti Communiste clandestin,

Par simple curiosité, je meure d’envie d’y assister.

Si l’on pouvait me rencarder du lieu ? Merci.

Rassurez-vous, dans la famille,

On ne s’est jamais dégonflé même face aux SS,

Alors c’est pas 300 puceaux

Qui m’arrivent au nombril qui vont m’impressionner !

A

Quand à lutter contre la propaganda gauchiste,

Autant détourner les codes,

A l’image du beau Steve Coy,

Batteur " macho " de Dead or Alive,

Ici dans un magnifique tee-shirt à paillettes du Che,

Qui aurait bien plu au Comandante Ernestine.

A

 

 

 

 

Par Baudricourt - Publié dans : ACTUALITES
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés