Lundi 11 mai 1 11 /05 /Mai 06:52

C’est quelque visiteur, – murmurai-je, – qui frappe à la porte de ma chambre ; ce n’est que cela et rien de plus. "

Croi, croi…

A

Comme tes idoles sportives,

Olive et Tom B. ou Richard G.,

Tu veux accomplir de formidables exploits surhumains.

Mais Attention !

Bien que le prix en soit déjà très bas, et que l’on en trouve partout,

Le chlorhydrate de cocaÏne qui traîne

N’est pas toujours de bonne qualité…

De 1% à 5% ! Leaule !

A

Alors élabore toi même ta schnouf,

100% BIO, 100% écolo !

A

Pour se faire, il nous faut :

A

100 Kg de feuilles d’Erythrxylum Coca,

Kérosène ou essence,

Carbonate de calcium ou chaux vive.,

Acide sulfurique et acide chlorhydrique,

Permanganate de potassium,

Ammoniac,

Ether éthylique

Alcool à 100°

Cinq draps

Une baignoire

Et plein de bidons de sécurité pour liquides dangereux.

A

Tu n’es pas fou,

Alors équipe toi de pied en cape

De vêtements de protections adaptés aux risques chimiques, bottes, gants, combinaisons, masque à gaz, etc.

Recrute deux, trois clandestins, fournis-toi directement auprès de RESF.

A

Par tes intérimaires, fait exécuter, de loin, les opérations suivantes :

Étape #1


Après séchage pendant trois jours,

Les feuilles de coca hachées, sont mélangées à du kérosène et du carbonate de calcium dans la baignoire.

Elles sont ensuite foulées aux pieds pendant une nuit par tes clandos ( imagine toi pieds nus dans le kérosène ! ) .

La cocaïne , qui est un groupement ester , se transforme alors en carbonate de cocaïne , qui se dissout dans le kérosène .

On filtre le tout pour éliminer les débris de feuilles , puis on mélange la solution à de l'acide sulfurique .

On obtient alors du sulfate de cocaïne ( appelée pâte base ) , qui précipite et se dépose au fond de la baignoire.

On fait sécher cette pâte au soleil .

Étape #2


Ensuite , pour purifier cette pâte , on ajoute à nouveau de l' acide sulfurique ( H+ + SO4 2- ) puis du permanganate de potassium (MNOH4 ) pour éliminer le kérosène et autres impuretés .

Après filtrage , on rajoute de l' ammoniac ( NH4 ) , puis on refiltre et on fait sécher .

Étape #3


On isole la cocaïne des autres composants en ajoutant de l'éther éthylique (ou de l'acétone ) , qui va dissoudre le sulfate de cocaïne .

Enfin , on ajoute de l' acide chlorhydrique ( H+ + Cl - ) et de l' alcool absolu ( à 100°) , qui va entraîner la formation d 'un précipité de chlorhydrate de cocaïne , qui va cristalliser entièrement au bout de 3/4 jours .

A

Voilà c’est prêt.

Du chlorhydrate de cocaïne pur à 99%,

Et écologique !

A toi de frimer dans les virages de l’Alpe d’Huez,

Ou sur le Mont Ventoux  !

A

Risque quand même de quelques petits effets secondaires :

Voir des complots sionistes partout,

Ou comme Pantani, être persuadé que les extra-terrestres vont venir t’enlever !

A

Par Baudricourt - Publié dans : ACTUALITES
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés