Mardi 12 mai 2 12 /05 /Mai 16:05

Le progrès sera achevé quand nous aurons Internet en Odorama ! "

A

J’ai pas l’air, mais je suis très au fait des dernières productions artistiques.

C’est mon coté jeune et joli.

Admirez le charme, la distinction,

L’élégance naturelle avec laquelle cette jeune fille pure porte le body !

Faut dire que c’est une ancienne élève de l’Académie péripatéticienne,

Où jamais une once de vulgarité ne serait être admise.

http://www.academienadinederothschild.ch/intro.php 

A

Voici le scopitone déjà visionné par plus de 100 millions d’esthètes,

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs…

LAIDE Y CACA

A


A

Bon faut dire que c’est une amie.

Permettez que je vous affranchisse…

Pour ceux qui me connaisse, je ne fréquente, ô grand jamais !.. Les dancings.

A l’exception du Seven, le Macumba de Miami.

C’est à l’occasion d’une soirée sponsorisé par les laboratoires Nasonex ®

Pour un tournois de tennis organisé dans la ville,

Que j’y rencontrai la belle et saine jeune femme.

Dans l’atmosphère éthérée et cristalline

Qui planait dans la loge VIP de la famille Santo Trafficante Tampa, (ça ne s’invente pas).

Cette sublime chanteuse nous fit la politesse d’une mémorable prestation avec une amie.

AA

Nous eussions cru revivre le banquet peint par Xénophon !

Excité comme une armée turque en manque,

Un jeune joueur déclarant forfait la veille,

Un pays prénommé Richard je crois, voulut imiter la gracieuse Lady.

Agrippant la première hétaïre à sa portée,

Tout au désir d'en inhaler la cyprine
à s’en faire péter les vaisseaux...
 

Fatalitas ! Malheur et consternation !

La rouleuse de bitume, plombée au dernier degré,

Par prophylaxie s’était oint l’oignon, talquée tout le bas-ventre et périnée,

De chlorhydrate de cocaïne !

Il était déjà trop tard quand nous nous en aperçûmes,

C’est ainsi que le jeune et honnête champion,

C’est dupé à l’insu de son plein gré !

A

La scènette distrayante me permis de prendre langue avec notre artiste.

Elle m’avoua qu’elle ne comptait pas en rester là.

Cet été, elle partira enregistrer dans un studio privée sur l’île de Lesbos,

Un album de duo, tout imprégné de poésie saphique.

Elle serait déjà en pour parler avec une autre chanteuse vierge et innocente,

Une mystérieuse beauté descendue des Highlands…

Pour le clip, elle le pense déjà comme " a tribute to Bilitis. "

Quelle merveilleuse idée !

Une parfaite harmonie des sens qui scellerait pour l’Eternité

La classe et la distinction légendaire d’une époque…

J’en bande d’impatience…

Vivement le duo avec Susan Boyle !

A

 

Par Baudricourt - Publié dans : SOCIETE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés