Samedi 30 mai 6 30 /05 /Mai 10:00

« Il ne serait pas décent et à honneur à un roi de France de venger les querelles d'un duc d'Orléans. »

Louis XII

 


 

 

 

Je ne pensais pas raviver de vilaines plaies lorsque je moquai un peu nos amis Bretons.

La susceptibilité des nationaux-régionalistes semble leur déconnecter le cortex,

Un peu comme les Corses.

Vivement le prochain film d'Audiard le petit,

Une ténébreuse histoire d'alcooliques armoricains surpeuplant les centres pénitenciers,

Forcement racistes obligeant le seul adepte du dieu-lune enchristré de Fwance

Á des pratiques innommables, sauf aux entêtés socialistes de la Promenade des Anglais.


Funeste jour que ce 28 juillet 1488,

Á St Aubin du Cormier.

Menées par les Maréchaux

Louis de la Trémoille et Jean de Baudricourt,

Les troupes royales y défirent à jamais l'indépendance politique de la Bretagne.

 

 

 

Amis historiens vous pouvez admirer sur cette représentation :

Une Flamberge, ondulant comme la flamme.

Ramenée des guerres Italienne sous le nom de « spadone », l'Espadon.

Ancêtre de la Rapière.

 

Et dernier vestige de la chevalerie qui se meurt,

Dans le sens de l'Art de la Guerre,

- L'image d'une pièce d'artillerie détruite en premier plan parle d'elle même - ,

Mon arme de cœur...

Le Fléau.


Est-ce parce qu'un aïeul fantasmé participa à cette boucherie

Qu'il faille m'amender ?

Alors j'irais en pèlerinage du 19 au 21 juin

Dans la petite ville qui vit naitre le dernier Duc de Bretagne François II,

Mais avec des boules Quiès !

 

 


 

Par Baudricourt - Publié dans : HISTOIRE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés