Jeudi 4 juin 4 04 /06 /Juin 00:48

C'est en voulant approfondir mes connaissances

Sur la distribution du cultissime « Les Petites écolières »,

Que j'appris la funeste nouvelle.

Dominique Aveline,

Un des acteurs,

Le surveillant sévère et coquin capitaine crochet du spectacle de fin d'année,

Nous a quitté ce 13 mars dernier.


Nos média, abreuvés des merdes canoises,

Avaient d'autres chats à promouvoir,

Comme la ribambelles de jeunes espoirs transparents du cinéma fwançais.

Que lui con sacrer une rétrospective !



Son nom au premier abord ne vous dira rien,

Mais à une certaine génération, son visage ne vous sera pas inconnu.

Dominique Aveline était LE moustachu

Du cinéma libertin des années phares Françaises,

The fabulus 70-80's !


Tout une époque, loin des gros plans gynécologiques

De blondasses californiennes épilées,

Tournés comme des clips de Laide y Gaga !


Ah!.. Ça, Monsieur, c'était de la qualité artisanale Française !

Tout une époque, somme toute bonne enfant,

Où l'on y racontait des histoires.

Oh, je vous vois sourire,

Mais c'est justement le scénario qui donne tout le sel

Des exploits gymniques de ces films de genre.

Où, contrairement à notre époque aseptisée,

L'humour y est toujours présent,

Vieil esprit gaulois.

Inoubliable dans un autre film

Qui parlera aux anciens automobilistes parisiens,

« L' Aubergine est bien farcie »


Avec Alban Ceray, Jean-Pierre Armand, Richard Allan dit Queue de Béton,

Dominique Aveline était un des quatre mousqueutards

Des Années d'Or.

Qu'il retrouva en 2001 dans le nostalgique

« Les Tontons Tringleurs ».



 

Hommage te sois rendu,

Infatigable besogneur du Cinéma Français !

Nul doute qu'à la grande loterie du paradis,

Tu tirera le numéro vingt trois !



Par Baudricourt - Publié dans : CULTURE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés