Jeudi 4 juin 4 04 /06 /Juin 19:47

Charles le Chauve, au chevet de Guifred le Velu...

« - Tu peux me demander ce que tu veux, vaillant guerrier !

Fais-moi connaître tes désirs.

- Je veux des armoiries pour mon écu, répondit Guifred.

Son bouclier sur fond d’or gisait à côté de son lit et ne resplendissait d’aucun blason.

Le Roi dit :

- Devise obtenue par le sang doit s’écrire par le sang,

et il approcha sa main droite de la blessure sanglante,

y trempa ses doigts sauf le pouce et les passa de haut en bas sur la face dorée de l’écu,

en y imprimant quatre grosses raies rouges :

Dorénavant, Comte de Barcelone, voilà quelles seront tes armes! »



 

Cruel dilemme et choix cornélien,

Vers quel camps doit aller mon suffrage ce week-end ?

Tiraillé, tel Rodrigue, entre le cœur et la raison.


Comprenez,

Par attaches familiale et quelques souvenirs,

J'ai des liens en comtat de Rosselló y Cerdanya.

Alors samedi soir vêtu des couleurs sang et or,

Tremblerais-je pour l'USAP ?



 

Ou bien, tout de jaune, devrais-je pousser avec l'ASM,

Afin qu'enfin Vercingétorix brandisse le Bout de Bois

Place de Jaude ?



 

Et le lendemain,

Devrais-je me déplacer pour déposer dans l'urne mon bulletin citoyen ?

Car parmi la vingtaine de listes de zozos,

Je viens de m'apercevoir qu'il y figure également celle

D'Alliance Royale.

Il semble me souvenir d'avoir déjà voté pour eux lors des dernières européennes.

De quoi flatter mon orgueil le lundi en lisant les résultats dans la NR,

Fier d'être le seul du quartier à ce faire remarquer.

Wahou ! Regarde, là, une seule voie, et c'est la mienne !


Les louables intentions de ces amis royalistes,

Puisqu'ils ne veulent pas prendre parti dans la querelle orléaniste-bourbonienne,

Me tente énormément, histoire de se compter,

Et vu le nombre ça devrait être facile !

Quoi que sur ce point, vu les dégénérés de fin de race des deux familles,

Je serais d'avis de rejoindre l'Amiral Woland,

Et, s'il faut rendre service, au cas ou celui-ci aurait quelques défaillances,

Tel Dominique Aveline,

Toujours prêt !.. à fournir mes saints gènes,

Pour l'édification d'une nouvelle dynastie.


Mais, se déplacer pour participer à cette mascarade,

C'est accepter la règle du jeu, et le résultat qui en découle.

Quand bien même vous voteriez espéranto ou anti-sophiste,

C'est accepter les lois de l'UE,

Accepter son état de serf consommateur, pour soi-même,

Et aussi pour ses descendants.


Sachant, que nous nous sommes déjà prononcés en 2005 !

Et que la forfaiture du traité de Lisbonne a du mal à passer.

Considérant même,

Que le petit président, son gouvernement et tous les parlementaires

Ont perdu toute légitimité depuis.

L'État n'existant plus, y perdant également sa violence légitime,

De facto nous sommes sous un régime Anarchique !


La seule façon de se faire entendre,

De se rappeler au bon souvenir de toute cette clique de vendus,

D'affirmer notre vote de 2005,

Est de ne pas participer à cette élection !


Alors dimanche, dit leur merde aux glandeurs,

L'abstention doit être massive, et devra compter dans les résultats,

Impitoyablement ramenée dans la gueule de tous ces jean-foutre !


La raison doit l'emporter,

Samedi soir notre ralliement se fera au cri de :

Gergovie !


 

De toute façon si c'est Perpinyà

Nous serons quand même très heureux,

Ivre d'alcool et d'amour,

de danser la Sardane.



Par Baudricourt - Publié dans : PAROLES
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés