Samedi 15 août 6 15 /08 /Août 09:03

Les derniers poilus de 14 étant disparus,

Fêtons ceux de l'année 69 !





Nostalgiques « vintage » défilons pour commémorer

Le quarantième anniversaire de Woodstock.




C'est quand même marrant, qu'un groupe de beatniks, de freaks

Qui squattaient le quartier de Haight-Ashbury à San Francisco,

Si fissent qualifier en dérision par leurs voisins de Hippy,

Pour que le vocable devenu marque déposée conquière le monde entier !

 

A y réfléchir, Woodstock, c'est le début de la fin,

La culture de masse, les grands messes, et les marchands du temple.

La naissance du babacoolisme !

 

Quant à la devise « Sex & Drug & Rock'n'roll »

Non seulement elle est anachronique, Ian Dury 1976,

Mais cela devait être entendu de manière ironique,

Signifiant qu'à la suivre elle ne mène nulle part, si ce n'est au cimetière.

 

Quand est-il alors quarante ans plus tard ?

Du sexe qui s'étale partout, comme une injonction, un brevet de « coolisme »,

Mais dans la réalité de nos sociétés de plus en plus individualistes,

C'est bien plutôt la misère affective qui l'emporte.

D'où les prescriptions médicales de neuroleptiques, le Pastaga,

Et l'Herbe qui rend nigaud !

 

Pour s'aimer les uns les autres,

Pas besoin de transe psychédélique !

 

 





Par Baudricourt - Publié dans : SOCIETE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés