HISTOIRE

Lundi 11 janvier 1 11 /01 /Jan 00:09

« La France n'est ni un Peuple, ni une langue, ni un territoire, ni une religion. »

Le vil Besson



clovis02


Saint Grégoire de Tours va se retourner dans sa tombe !

Car, c'est avec stupeur et consternation

Que nous apprenons que les programmes scolaires de la rentrée prochaine

Vont être considérablement allégés en Histoire.

Enfin, en Histoire de France.

Puisque Clovis ne sera plus enseigné au collège !


Suivez le programme


Le meilleur moyen d'exterminer un Peuple est de lui retirer sa mémoire !

 

grégoire de tours 01



Maintenant le but des mondialistes est vraiment clair,

Nous faire disparaître !


Aussi je n'aurait qu'un mot pour leur petit valet,

Leur pitoyable insignifiante marionnette :


Monsieur le prétendu Président de la République,

Tu es un con !


Toi, et toute ta clique de ministres vendus,

Je vous considèrent comme des traîtres à la Patrie !




Les vidéo qui suivent n'existent donc pas,

Les Francs n'ont jamais existé,

Ni moi non plus.



Clovis , La France et la chrétienté 1/2


Clovis, La France et la Chrétienté 2/2




Par Baudricourt - Publié dans : HISTOIRE
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mercredi 16 décembre 3 16 /12 /Déc 11:01

La mésaventure subie récemment par notre ami Silvio,

Nous rappelle que les régicides sont aussi vieux que l'Histoire,

Pensez aux nombres d'empereurs Romains assassinés.


Généralement, ces meurtres sont presque toujours précédés

Par une campagne de haine à l'égard du dirigeant visé,

Et l'assassin présenté comme un déséquilibré.


Aujourd'hui, une belle histoire raconté par Guy Breton

Qui va nous plonger en plein siècle dit des « lumières »?

Dans sa collection,

«  Histoires d'Amour de l'Histoire de France »

Livre V : Le siècle du libertinage,


libertinage.jpg


Chapitre 10 :

Damiens veut tuer le Roi à cause de Mme de Pompadour


Extrait :


« Le peuple, qui avait applaudi le traité d'alliance franco-autrichien, ne tarda pas à déchanter.

…..

Mais, pour soutenir une guerre à la fois sur terre et sur mer, il fallait beaucoup d'argent et l'on dut créer des impôts nouveaux. Le peuple, cette fois, considéra le traité franco-autrichien avec beaucoup moins de sympathie; et les gens, dans la rue, ne se gênèrent pas pour conspuer Mme de Pompadour, responsable de l'alliance. On criait :

- Nous allons payer, à cause d'une putain !

Ce qui était un propos un peu vif, mais le reflet de la vérité.

…..

Des pamphlets d'une incroyable violence firent alors leur apparition. L'un d'eux disait :

« Raser le roi, pendez Pompadour, rouez Pochault. »

Lorsqu'on le lut au souverain, celui-ci ne put s'empêcher de dire :

- Si cela continue, j'aurai mon Ravaillac !

Il ne se trompait pas.

Le 5 janvier 1757, comme il montait dans son carrosse pour quitter Versailles, un homme surgit dans la foule, bouscula gardes et courtisans et se jeta sur lui. Un instant le roi crut avoir reçu un coup de poing dans le dos; mais ayant porté sa main à l'endroit où il avait été touché, il la retira pleine de sang et en fut très peiné.

- On m'a frappé, dit-il. C'est ce monsieur-là.

Qu'on l'arrête, mais qu'on ne le tue point.

…..

Des gens bien informés révélèrent alors que, quelques semaines avant l'attentat, une main inconnue avait lancé par-dessus le mur d'un collège de Jésuites le billet suivant :

« Vous, mes Révérends Pères, qui avez su faire périr Henri III et Henri IV, n'auriez-vous pas quelque Jacques Clément ou quelque Ravaillac pour nous défaire de Louis et de sa putain ? »

Immédiatement, le peuple accusa les Jésuites d'avoir armé Damiens et reprocha à la marquise d'être la cause du drame. On chanta sur elle des refrains orduriers et l'on promena son effigie pendu au bout d'un balais...

…..

Le procès ne commença que le 17 mars.


damien01.jpg

Le 26, la Cour rendit son arrêt contre « Robert-François Damiens, domestique sans condition ». Le coupable était condamné à une mort affreuse en place de Grève. Il devait, selon les termes du jugement, « être tenaillé aux mamelles, bras, cuisses et gros de jambes, sa main droite, tenant en icelle le couteau dont il a commis ledit parricide, brûlée de feu de soufre et, sur les endroits où il sera tenaillé, jeté du plomb fondu, de l'huile bouillante, de la poix résine brûlante, de la cire et du soufre fondus ensemble, et ensuite son corps tiré et démembré à quatre chevaux et, ses membres et corps consumés en feu, réduit en cendres et ses cendres jetées au vent ».

En entendant ces détails, Damiens eut un mot extraordinaire. Hochant la tête, il murmura :

- La journée sera rude !

…..

Le 28 mars à l'aube, Damiens fut amené place de Grève.

…..


damien02.jpg

A cinq heures, le supplice commença. Après avoir brûlé la main qui avait tenu le couteau, le bourreau tenailla Damiens dont les cris terrible ravirent la foule. «  Ensuite, écrit calmement Barbier, il a été écartelé, ce qui a été long, parce qu'il étoit fort. On a même été obligé d'ajouter deux chevaux de plus, quoique les quatre fussent vigoureux. Comme on ne pouvoit pas parvenir à l'écartelé, on a monté à l'Hôtel de Ville demander aux commissaires la permission de donner un coup de tranchoir aux jointures; ce qui a été refusé d'abord, pour le faire souffrir davantage ; mais à la fin, il a fallu le permettre. Il a fait des cris, mais n'a proféré aucun jugement. Les deux cuisses ont été démembrées les premières, ensuite une épaule, et alors le patient a expiré à six heures un quart, après quoi les quatre membres et le corps ont été brûlés sur un bûcher. » »






Par Baudricourt - Publié dans : HISTOIRE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 2 décembre 3 02 /12 /Déc 17:13

Amis fantasques, passionnés des jupes plissées et bottines

Avec fouet et cravache,

Vous n'allez pas être déçus.





Irma Grese, pendue à 22 ans

Par le bourreau de Londres

Le 13 décembre 1945


En zappant d'un œil distrait,

Je tombais sur l'émission de blabla de FR3.

Celle où seules les « élites »,

Comme la gentille sous-chienne Houria ou Yu-Guy-Oh le féministe peuvent causer dans l'poste !



Pourtant il arrive aussi que quelques élites véritables si aventure.

Ce fut donc le cas pour un monsieur dont je n'ai pas retenu le nom,

A propos du cadavre que l'on prétend juger je ne sais où.

A charge y paraît que c'était un des horribles de la Deuxième Guerre Mondiale.

Un vulgaire Kapo de troisième zone, comme il y en eut tant, en tout lieu, en tout temps.

Ce brave type y laissa exploser son sadisme primaire, violence, viol, meurtre de masse,

Avant d'aller se cacher et redevenir un pauvre con ordinaire.


L'intello de la téloche prétendait vouloir comprendre

Ce qui mène des individus lambda à commettre les pires atrocités.

Pourquoi ce sadisme serait inhérent à la nature humaine ?


Moi aussi, je ne comprendrai jamais,

Comment une foule remplie de haine peut lapider une petite fille de 13 ans ?


Quelles seraient donc ces idéologies les poussant à de telles extrémités ?


Tiens, à propos des modernistes féministes télévisuels habillés en clowns,

Du genre qui n'aime pas les clichés,

Comme, les femmes seraient forcement le bien,


Petit extrait de la vie passionnante de la douce Irma :


« Elle avait l'air d'un ange...




En fait d'angélisme, elle aura plutôt laissé le souvenir d'un démon.

Spécialiste du maniement du fouet, elle en porte un glissé dans l'une de ses bottes et n'hésite jamais à s'en servir.

Elle manifeste un plaisir proche de la jouissance à la vue de la souffrance de ses victimes.

Le sang, les cris, les supplications ne font que renforcer son sadisme.

Avec le même plaisir, elle affectionne la sélection des détenus pour les chambres à gaz.

Parmi les multiples actes de cruauté dont elle se rend coupable, l'un des plus abjects est sans conteste la livraison de détenus en pâture à ses chiens affamés.

Elle est également spécialiste des humiliations sexuelles et des exécutions sommaires à l'aide du pistolet dont elle ne se sépare jamais. »

 

 

 



Par Baudricourt - Publié dans : HISTOIRE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 30 novembre 1 30 /11 /Nov 00:03

Quelle lumineuse idée eut nostre bon Maistre Louis le Onzième

D'engager en premier les vaillants soldats Suisses

Pour former l'armée française, et les prendre à son service !


Ce fin politique marquât la transition de la féodalité, qu'il sut mater,

Á l'Époque moderne.

Premier souverain qui permis de faire naitre, face à des fiefs hérités, l'idée de Nation.

Loin du bling-bling, c'est la notion même de service de l'État

Qu'il s'exerça à lui même avec la plus extrême rigueur.

Pour le bien de tous, qu'il nomma dans ses écrits de RES PVBLIQUA.


Même l'argent n'était pas encore de la monnaie de singe, de l'assignat, ou de l'euro !

Mais se constituait d'espèces sonnantes et trébuchantes.





DIVVS LODOVICVS REX FRANCORVM

 


Gloire à son p'tit p'tit filleul François,

Qui sut sagement engager un traité de paix perpétuelle

Avec d'aussi si sympathiques voisins.


VIVE LA SUISSE !






Par Baudricourt - Publié dans : HISTOIRE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 27 novembre 5 27 /11 /Nov 18:52


Qui sait ?

Peut-être que le 18 novembre 2009

Sera aussi une Date de l'Histoire de France ?





Pendant que certains crachaient dans Paris leur joie pyrotechnique véhiculaire,

Avec moult drapeaux à croissant,

De vrais jeunes, pas ceux des informations,

Chantèrent spontanément la Marseillaise pendant un concert ?


Explication

 

 

IMAGE YOUTEUBE

 



Remarque aux fouilles merdes incultes,

Ce n'est évidement pas la première fois que l'on chante notre hymne national

Pendant un concert Rock'n'Roll !




Mais bonjour le vieux con !

J'avoue jusqu'ici ne pas connaître ce groupe Californien.


30 Seconds to Mars


Z'on l'air très bien ces p'tits gars,

C'est tellement rare d'ouïr des lignes mélodiques,

Qu'on va pas ce gêner !






Par Baudricourt - Publié dans : HISTOIRE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 13 octobre 2 13 /10 /Oct 20:42

Saviez-vous que Madame de la Fayette écrivit d'autres romans

Que la Princesse de Clèves chère à papa Sarko ?


Son premier, qu'elle considéra toujours comme ébauche à ses travaux d'écrivain,

La Comtesse de Tende.

Suivit du deuxième,

La Princesse de Montpensier.


Dans celui-ci elle raconte l'Amour, bien sûr, les ressentiments et les haines farouches aussi.

Deux princes, jeunes et beaux, y courtisent et souffrent d'amour, pour la même belle.


L'un à dix neuf ans vient d'être victorieux de la bataille de Jarnac face à Condé,

Et contrôle toutes les places fortes faces aux Huguenots.

Henri d'Anjou,

futur Roy de Pologne & de France, troisième du nom,

Et qui n'avait pas encore viré sa cuti.





L'autre à vingt et un ans vient de se couvrir de gloire

Dans la défense de Poitiers face à Coligny,

Henri Duc de Guise, Prince de Joinville,

Comte d'Eu, Pair de France




   Scarface 1575


L'action qui va tout déclencher se passe dans l'arrière pays de Touraine

Cher à Honoré de Balzac et Gonzigue Saint Bras,

Puisque c'est en se perdant alors qu'ils allaient retrouver leur Q.G. sis le Donjon de Loche,

Qu'ils tombèrent, comme par enchantement, sur la Belle Montpensier en son domaine de Champigny où coule la Veule près de Chinon.


De leur rivalité amoureuse, naitra une haine farouche.

Accouchant du massacre parisien de 1572,

D'une détestation du beau sexe pour l'un,

Et de l'assassinat du second au Château de Blois en 1588.


L'Histoire est féconde de jeunes gens talentueux qui surent exécuter de hauts gestes

Bien avant leurs vingt trois ans.

Mais, dans notre exemple littéraire, ces jeunes gens n'ont pu avoir accès à ces hautes charges,

Qu'à leur qualité de naissance, du pouvoir de leur famille si vous préférez.

S'il avaient été des niais, bien que bien nés,

On ne leur eut pas confié, enfin,

Tant qu'il y eût de prudes hommes aux gouvernements.


Dans l'histoire du fiston Sarko,

Croyez-vous qu'il puisse être plus bête que les Lagardère, Dassault, et compagnie ?

Ou même Martine Aubry qui doit tout à papa et aux frères musulmans via son époux ?

S'il préside la « Défense »pensez-vous que son affaire soit de faire de la comptabilité,

Ou signer les chèques qu'on lui présente ?

Parce que dans ce cas, lui ou un autre conseiller général UMP,

Un chimpanzé ou une femme pendant qu'on y est,

- Hou ! Hou ! Macho ! Vilain ! :) -

Ça changera rien à l'affaire.

 

Le problème n'est pas là,

Et c'est le maire de Nanterre,

Communiste mais pas comme le crétin des Alpes de Bagnolet,

Qui l'évoque.

Car c'est sur le territoire de sa commune qu'aura lieu de bien fructueuses affaires quasi occultes,

Dont le premier magistrat élu n'aura pas de mots à dire, ni même de regard sur ce qui s'y passe !

Sachant que le budget de fonctionnement se monte à,

Un milliard et demi d'euros !

1 500 000 000

De bien beaux postes de « communication » pour les potes au fiston,

De bien belles publications aussi couteuses qu'inutiles, à faire imprimer,

Comme par hasard auprès des mêmes qui s'occupent de vos affiches

Et qui n'oublieront pas de vous remercier d'une petite enveloppe sous la table.

Et des subventions en tous genres, en veux-tu ? en voilà !


Seulement, la nuit du quatre août est passée par là,

Et les privilèges sont, parait-il, abolis ?

Que le Peuple serait même Souverain ?

A propos,

il attend toujours de se prononcer sur le traité de Lisbonne !


Que seul le mérite se devrait d'être reconnu ?

Á voir la gueule de nos élus des gueux, autodidactes ou fils à papa,

J'ai bien peur que tout ceci ne soit que folle utopie.

 

Il ne me souvient plus quel philosophe dissertait,

Que la meilleurs des représentations démocratiques devrait être le hasard.

Les représentants des citoyens tirés au sort, avec mandat non renouvelable,

Et obligation de rendre compte à la fin d'y-celui.


Voilà pourquoi je suis Monarchiste,

Je préférerai encore un Roy échu par la Divine Providence,

Entourés de conseillers désintéressés et vertueux,

Plutôt que des divas politiques tenant plus de l'attaché de presse,

Que de la compétence.


Quant aux Sarkos, leur registre de langage tient plus de « Secret Story »,

Comparés aux Princes Henri, de France et de Lorraine,

Que de Madame de la Fayette !




- Ce ne sont pas des Mignons,

Mais des bretteurs de quarante Printemps !


* * *


Bonus tracks pour les enfants sages

Un autre histoire, aux même lieux, à la même époque...


Françoise Rosay, De Funès, GÉANTS !



Jeanne Moreau, Jean René Caussimon, Robert Porte, Itou !



Réalisé en 1954 par Jean Dréville,

Sur un scénario d'Abel Gance,

D'après l'œuvre d'Alexandre Dumas.

LA REINE MARGOT


C'est con qu'il n'y ait plus de beaux films historiques

Façonnés par de Grands Maistres es Septième Art...





Par Baudricourt - Publié dans : HISTOIRE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 30 septembre 3 30 /09 /Sep 19:48


Réactionnaires nostalgiques d'un glorieux passé révolu,

Quelle belle aventure de revivre

Le bon vieux temps de la féodalité.


Amateurs d'Histoire, je viens de découvrir un petit jeux de stratégie fort séduisant :


Guerre Tribale


Vous y incarnerez le seigneur d'un village qu'il vous faudra faire évoluer,

Afin de recruter des troupes prêtes à mourir pour vous.





Échanges de biens, guerres, alliances, trahisons, ruses diplomatiques,

Devenez le féal d'une puissante tribu.

Et régnez en maître sur vos nombreux domaines !






Omnia tempus habent

Rassurez-vous, pas de prise de tête comme pour les jeux vidéo,

Les aménagements mettent des heures et des heures à se construire,

Voir des jours, et il vous faudra bien un mois avant d'avoir une armée digne de se nom !

Pas de quoi perdre des journées devant son écran.

Bref, pédagogique et amusant.


Alors, rejoins vite le Monde3 !

Tes camarades t'attendent au défrichage du Nord-Ouest !


Quitte à phantasmer,

Une tenue correcte et un langage policé,

Tels qu'ils auraient pu se tenir à l'époque des Preux,

Est de rigueur !





Par Baudricourt - Publié dans : HISTOIRE
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mercredi 9 septembre 3 09 /09 /Sep 21:09

« Ici IP 96.56.84.732 les Français parlent aux Français. »






Déjà ça fait moins peur...

 

 

 

 

Radio ParisMentch & boules puantes j'écoute ?

 





 Je suis Outreau Monsieur Morandini !

Non content de passer des publicités

Où l'on me voit faire l'amour à une femme,

Alors qu'il est de notoriété que je souffre d'impuissance...

De jeunes pignoufs osent maintenant me peinturlurer la tronche,

Pire que Gabin dans le Cave se Rebiffe !

C'en est trop, je vais les dénoncer au MRAP !




Quand je vous disais que le clivage politique gôche-drouât,

Ne veut plus rien dire.

Par exemple, l'insupportable Frédérique Bonnaud à Europe Numéro 1

Qu'on croirait un affreux gauchiste bobo parisien,

Ben nous partageons pleins de valeurs communes,

L'amour des films de Fellini ou la sincère amitié qui nous lie à notre grand pwésident.

Mais aussi, une certaine rigueur intellectuelle.

Il se pourrait que ce soit malgré tout un prud'homme.


L'écoutant, nous y apprîmes qu'Antenne2 diffuse une série historique sur la, j'espère, seconde guerre mondiale.

« Apocalypse ».

Cette série montre en illustration des propos tenus, des documentaires d'époque.

Sauf qu'ils sont tous colorisés.

J'imagine déjà l'horreur ayant visionné, hélas, « la vache et le prisonnier » en Colorex ! Sic!

Même Zorro ! Snif !


Au prétexte, que les « jeunes » ne pourraient pas focaliser leur attention sur un film en noir et blanc ?

Mais de quels jeunes parle-t-on ?

Parce que tous ceux que je côtoie ont suffisamment de neurones pour en avoir déjà vu un paquet !

Á moins qu'il ne s'agît des même « jeunes » que pour les faits-divers,

Et, connaissant l'antisémitisme primaire de certains... Il se pourrait que le résultat obtenu ne soit pas celui escompté.

Attention, c'est très très bien qu'il y ait des documentaires historiques à une heure de grande écoute.

Et l'intention du réalisateur et sans doute fort louable.


Mais, attendez la suite;

Les ayants droit des documentaires filmés, concernant des souffrances envers les juifs, veulent qu'ils restent en noir et blanc.

Car ceux-ci ne veulent surtout pas être accuser d'une quelconque manipulation.

Attitude honorable et fort compréhensible.

Qui correspond à un respect de l'Histoire et des personnes humaines.

Sauf que, maintenant, la série en passant laisserait supposait que la souffrance des juifs est d'une autre qualité comparé aux autres ?

La série cesse donc d'être un documentaire historique pour passer dans l'œuvre fictionnelle.


Á un zapping, justement, on voyait des prisonniers français, en colorex !

Les malheurs de nos soldats ne méritent-ils pas le respect qui leurs soit dus en les colorisant ?


Les soldats Français étaient de toutes les couleurs !

Il se pourrait même que parmi ceux que l'on voyait déambuler certains fussent juifs.

En ce cas il faut repasser impérativement nos soldats en noir et blanc !


Si on commence à colorier les images d'archives pour des prétendus prétextes pédagogiques,

Jusqu'où s'arrêtera-t-on ?...


Mais mes petits amis, tous les jours, le journal télévisé censé nous narrer la réalité,

N'arrête pas de bidonner les images, entre autre.

Chaque fois que l'on floute une marque sur un tee-short, négationnisme !

Manipulation de la réalité.

Le must, lorsque nos courageux fouille-merde filment des quidam dans la rue,

Pour que les devantures publicitaires n'apparaissent pas,

Ils inversent les images comme dans un miroir.

Altération de la réalité, bidonnage, donc révisionnisme !

Mais déjà de petits malins mettent en vitrine leur logo en deux versions.

Alors maintenant vous pouvez voir un « jeune » au visage flouté, au sweat de marque flouté dans une rue également floue.

Après ça, vous voudriez les croire sur des sujets sérieux ?




RADIO PARIS MENT !!!



Mr Carbone a dit :



- Le prlemier qui me passe au colorlex,

Je l'envoie en pièces détachées

Chez notrle ami le docteurl Petiot !






Par Baudricourt - Publié dans : HISTOIRE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 1 septembre 2 01 /09 /Sep 11:15

« On ne fait pas la guerre avec des enfants de chœur. »

Commissaire Blémant

 

Quelle lumineuse idée,

D'appeler du sympathique surnom,

Du non moins sympathique homme d'affaires, plus ou moins louches,

Paul Bonaventure dit Carbone




Le nouvel impôt anti CO2.

 

Il est vrai qu'en matière de racket

Ce fut un grand spécialiste,

Qui n'hésita pas à s'engager dans la vie de la cité phocéenne,

Rendant au politique son sens noble.

Son coté social le fit adhérer au Parti Populaire Français de Doriot,

Dont il tira parti pour fournir les classes laborieuses en opiacés et hétaïres.

Cet homme simple n'hésitait pas non plus à fréquenter le tout Paris mondain de l'occupation.

Proche de monsieur Lafont, il fréquentait assidument " la  carlingue ".

Citoyen exemplaire, il collabora même avec la police, allemande serte,

Mais c'est le geste qui compte.

Alors qu'il voyageait dans un train de permissionnaire de la Wehrmacht,

De lâches terroristes gaullistes communistes le firent dérailler !

Du coup l'enfant perdu de Popriano perdit ses deux jambes, et la vie,

En 1943 près de Chalon-sur-Saône.

 

Alors quand notre amie la Dame du Poitou,

Ségolène Royal déclare sur les ondes de Radio Luxembourg :

« J'ai rompu la loi du silence sur la taxe Carbone »

Moi, à sa place j'f'rais gaffe !

On n'aime pas les donneuses dans le milieu de l'écologie !

 

Car nous sommes à mille lieux du cinéma

Où un film propagandiste dépeignît notre Parrain sous les traits d'un vulgaire mafioso ?!!

Le tout inspiré de l'ouvrage d'Eugène Saccomano

« Bandits à Marseille »



Pour nous éclairer un peu plus sur cette période plus que trouble,

Courrez vous procurer le dernier livre de Jean-Pax Méfret


« Un flic chez les voyous »




Vous y retrouverez quelques aventures de notre ami Carbone !



Par Baudricourt - Publié dans : HISTOIRE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 27 août 4 27 /08 /Août 22:07

« Ils s'élancèrent l'un contre l'autre, comme deux bêtes farouches qui, sur les montagnes, combattent autour d'un cerf, désireuses d'emporter la proie ;

Leurs forces sont égales, ni l'une ni l'autre ne cède, tant elles sont acharnées : ainsi les deux héros déployaient une force égale ;

Enfin pourtant Ajax saisit de ses mains vigoureuses le fils de Tydée, afin de l'étrangler ;

Mais celui-ci, habile et fort, se penche aussitôt et fait glisser sur son flanc le fils de Télamon, dont il saisit en même temps l'épaule au-dessus du biceps et dont il frappe la cuisse d'un coup de genou;

Le guerrier redoutable tombe sur la terre... »

Homère in l'Illiade



Le vingt et un juillet dernier La Tribune nous apprenait que

« Le gouvernement justifie le choix de Pôle Emploi de recourir massivement au privé ».

Sur le coup j'avais pas percuté,

J'aurais dû...

Maintenant j'suis remonté comme une pendule !

Et me voilà lancé dans une nouvelle enquête.

 

Qui a attribué dans mon département ce marché - de dupe - publique ?

Á combien se monte le dessous de table ?

Les gus de chez Pôpole-Emploi et la boite privé qui vend du vent,

Sont-ils également franc-maçons ?

Quel est le montant payé par nos cotisations sociales pour ce service ?

Combien touchent les margoulins prévaricateurs par chômeurs ?

Affaire à suivre...

 

 

Enfin, une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule...

Je viens de découvrir que je crèche à coté

Du seul Octogone de France.

Waouh ! Ajax me voici !

Un jour je vous raconterai comment j'ai combattu Rickson Gracie en 1995.

 

En fait c'était un randori, au sol, et qu'a pas duré longtemps... Leaule !

En attendant, révisons.


MMA Girls Lesson #2


Quant au Garage,

On croule sous les galettes...

 

 


Death By Unga Bunga - Don't Go Looking For My Heart
envoyé par scootaway. -

Par Baudricourt - Publié dans : HISTOIRE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés